La marelle vers le poste idéal !

La chanson disait : « Tu es là pour t’amuser, lance bien ta pierre, prend garde où tu mets les pieds… ».  Comme beaucoup de jeux d’enfants, la marelle a aussi un symbolisme initiatique. En voici une libre transposition.

A vos marelles !

♦ CASE PROJET

Je détermine mon cap, c’est mon projet professionnel : 1re case du jeu ! Il s’agit d’être rigoureux pour atteindre efficacement ma destination = mon poste idéal ! Je trouve le point d’équilibre entre mon capital personnel, professionnel et les besoins du marché. Si cela semble bloquer au départ, ce jeu d’introspection se révélera vite libérateur.

♦ CASE CV

Organisons les pièces du puzzle : parcours de formation, réalisations probantes, compétences professionnelles et interpersonnelles. Je domine mes inhibitions. Mono ou bichromie, 1 ou 2 colonnes, etc. Des choix à ma ressemblance pour délivrer un message positif et cohérent. M’affirmer sans choquer. Mon alignement entre acquis et objectifs est mon atout. A nos claviers !

♦ CASE GAD

Arrive le meilleur jeu de la semaine : je retrouve mes camarades autour d’un café pour m’entraîner à faire mon pitch, valoriser mes réalisations, échanger les dernières conférences ou salons incon-tournables et toutes sortes de bons tuyaux pour ma recherche… Je suis au top pour mon prochain entretien. J’améliore mon anglais grâce au cercle de langue. Excellents entraînements !

♦ CASE RÉSEAUX SOCIAUX

La case est incontournable, mais elle n’est pas toujours naturelle. Comment la dompter ? Rédiger mon profil, y inclure les mots clés. Être patient et collectionner les relations que je connais de près, de loin. + 500, c’est le Graal ! Puis transformer mes contacts en rendez-vous réseau. Passer du virtuel au physique…

♦ CASE RÉSEAU PHYSIQUE

Fin prêt pour une démarche réseau et l’accès au « marché caché ». Je liste puis je rencontre mes relations pour qu’elles deviennent autant de veilleurs bienveillants.
Avec l’entraînement, le jeu prend forme et le cercle s’élargit. Mes veilleurs penseront à moi quand ils auront connaissance d’une opportunité. A vos listes !

♦ CASE JOB BOARD

L’objectif : être visible des recruteurs en apparaissant en tête de liste de leurs recherches. Comment : en actualisant régulièrement mon profil, l’un des critères des algorithmes de recherche étant la date de modification du profil. Plus je suis actif(ve), plus j’ai de chance de figurer en tête de liste. Quelques astuces : renouveler mes mots clés dans l’accroche du profil, reformuler mon résumé, tester une nouvelle présentation ou, parfois, ajouter ou supprimer une virgule ou un espace.

♦ CASE SALON

Jeu de piste sur les sites web spécialisés, d’organisation d’événements, département Emploi de ma ville… Jeu de l’accroche : comment intervenir et de façon pertinente auprès des recruteurs, des intervenants, susciter l’intérêt ? Puis le jeu de l’échange de cartes de visite, des invitations LinkedIn. Je continue à étendre et renforcer mes connaissances et arguments grâce au contenu de l’événement.

♦ CASE ENTRETIEN

  • Apparence : l’image que je donne dans les trente pre-mières secondes, ma posture.
  • Compétences : décrire mon expérience, en quoi elle cons-titue une bonne préparation pour le poste.
  • Portrait chinois : me décrire en 5 mots clés, mes principales qualités.
  • Ma connaissance de l’entre-prise, ce que j’ai compris du poste : quel sera mon rôle, avec qui je travaillerai.
  • Ce que je veux : le salaire que je souhaite, comment je me vois dans 5 ans.

Le Gad 3

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *