La période des vacances estivales approche !

Le saviez-vous ? Un demandeur d’emploi, au même titre qu’un salarié, bénéficie de cinq semaines de congés payés par an (35 jours y compris les samedis et les dimanches). Pôle Emploi exige d’ailleurs que toute absence supérieure ou égale à 7 jours lui soit déclarée avant votre départ. Cette obligation se transforme en opportunité : elle est idéale pour s’autoriser, en toute tranquillité d’esprit, à prendre de vraies vacances, particulièrement pendant l’été et/ou lors de périodes de recrutement historiquement plus creuses dans votre domaine.
S’offrir une vraie coupure, pendant laquelle notre esprit ne sera pas quotidiennement occupé à notre recherche d’emploi, peut-être une occasion de recharger véritablement ses batteries en pratiquant les activités qui nous font du bien.
Que nous partions à l’étranger, quelque part en France ou que nous restions à domicile, changer d’air et “débrancher” est indispensable au maintien de notre santé et de notre combativité. N’oublions-pas que le statut de demandeur d’emploi permet un accès gratuit ou à tarif réduit à de nombreux musées, expositions, attractions, etc.

Alors n’hésitons-pas à nous offrir cette parenthèse !

Reposons-nous le temps nécessaire et profitons du reste de l’été pour affûter nos outils, nous démarquer, continuer nos recherches, et postuler.
Nous allons voir pourquoi cette période peut nous être favorable.
L’été est une opportunité pour nous démarquer et le temps joue en notre faveur
Même s’il y en a moins, les offres d’emploi continuent d’être diffusées.
Les recruteurs restent présents une partie de l’été et ils sont potentiellement plus accessibles et plus détendus car moins occupés par les urgences. Ils disposent généralement d’horaires plus souples ; ils ont plus de temps pour échanger avec les candidats et prendre réellement le temps de les connaître.
Rester actif nous permettra de nous démarquer de la quantité habituelle des candidatures, et de voir notre profil émerger.

Été 2021 : une rentrée post-confinement

Les entreprises doivent anticiper les recrutements si elles veulent être en phase avec la reprise espérée de l’activité économique à la rentrée. A partir de mi-août, les cabinets feront un point avec les clients sur leurs shortlists. Soyons dedans !

L’été, une occasion de faire le plein de rencontres et de réalisations probantes

N’hésitons-pas à “réseauter” : pendant nos vacances, nous allons probablement rencontrer beaucoup de gens.
Cela pourrait déboucher sur des informations intéressantes ou de belles opportunités. Profitons-en pour échanger nos coordonnées.
L’été est aussi un bon moment pour reprendre contact avec les personnes de notre réseau.
Par ailleurs, même si nous ne sommes pas allés faire un trek au Népal, nous aurons probablement de nombreuses réalisations probantes à intégrer dans nos présentations de la rentrée. Pensons-y !

Restons connecté

Pendant nos vacances, essayons de consacrer régulièrement un peu de temps à consulter nos mails. Mettons notre batterie au repos : répondons aux recruteurs à notre rythme, nous avons plus de temps pour échanger. À nous de décider quand et comment nous voulons donner suite aux échanges : en visio, par téléphone ou bien au retour de nos vacances.

Cette période nous permettra de souffler un peu et de faire le plein d’énergie. Soyons flexibles : changeons-nous les idées en gardant en tête notre objectif.

Pense-bête pour optimiser/organiser cette période

  • Vous trouverez, dans la Lettre Dynamique Cadres du mois de juin (n° 330 – mail du 10 juin 2021), de très nombreuses démarches utiles pour vous-mêmes et pour votre recherche d’emploi. Alors, tout en vous reposant et en rechargeant vos batteries, adoptez votre stratégie en conséquence.
  • Avez-vous pensé à informer Pôle Emploi de vos congés ?
  • Si vous êtes vraiment indisponible, vous pouvez programmer un message d’absence.
  • Tous vos documents utiles sont-ils sur votre Cloud (CV, modèle de lettres de motivation, diplômes, etc.) ?
  • Avez-vous à disposition l’outil de synthèse de votre recherche pour y noter vos contacts et vos actions ? Cela pourrait s’avérer utile pour vos reprises de contacts à la rentrée, ainsi que dans le cadre de vos relations avec Pôle-Emploi.
  • Avez-vous vos cartes de visite avec vous ? Pouvez-vous facilement et efficacement laisser vos coordonnées ?
  • Et les grands classiques : votre ordinateur (ou tablette) est-il opérationnel ? Avez-vous vos chargeurs et tous vos câbles, une clef USB ?
  • Si vous voulez aller plus loin, voici l’un des articles qui nous ont inspirés.

Le GAD 2

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.