De l’idée à l’action…

Cette rentrée, déjà bien entamée, vous a trouvés ragaillardis et prêts à relancer les machines ? Ou au contraire un peu désabusés et reprenant péniblement le collier ?

Bienvenue dans VOTRE édito !

Les conseils pour mener à bien sa recherche d’emploi sont nombreux et nous connaissons tant de leviers à actionner. Peut-être même trop ! Entreprendre des actions tous azimuts, c’est parfois courir le risque de se perdre dans une surmultiplication de démarches et de ne rien mener à terme.

Avez-vous pensé à la procrastination ? Cessez de perdre du temps à culpabiliser et apprenez à la maîtriser !

Vous préférez équeuter les haricots plutôt que d’envoyer votre candidature : allez-y ! Ce faisant, vous préparerez le dîner (!), mais vous en
profiterez également pour réfléchir aux raisons de cet évitement (découragement, appréhension…). C’est déjà une façon de les relativiser.

Vous préférez prendre un café avec un(e) ami(e) : 100 fois oui, il ne faut pas vous isoler ! Mais ce faisant, enrichissez-vous de cet échange, apprenez des expériences des autres.

Vous êtes plus expos, ciné, lecture, sport ? Tant mieux, votre esprit ne doit pas se scléroser autour de votre seul objectif de recherche d’emploi.

Un esprit qui vagabonde (de temps en temps) est un esprit qui prend du recul, laisse libre cours à sa créativité et explore d’autres voies :

  • s’accorder un temps de réflexion
  • réfléchir au bien-fondé d’une action
  • analyser son parcours
  • (re)définir son objectif

Vous n’êtes pas convaincus ? Alors, vous êtes prêts à passer à l’action ! Pour concrétiser, il faut dynamiser ! Il faut aussi du courage…

Pour l’anecdote, une personne free-lance, interrogée sur la problématique de la procrastination, répondait : « ce n’est pas une question, je m’attelle à mon travail chaque matin comme vous allez au bureau ». Une réponse qui apparaît comme une évidence, mais formulée de cette façon, fait toute la différence : le matin, vous n’avez en réalité pas le choix, votre recherche de job c’est votre projet de carrière. Traitez-la comme tel.

Qui dit projet, dit plan de progression, planning, mise en œuvre.  Allez, on dresse le récap’ de trois points essentiels.

La recherche d’emploi nécessite de se mettre dans un certain état d’esprit :

  • s’astreindre à une discipline (si, quand même un peu)
  • travailler dans la régularité
  • viser des résultats

L’emploi du temps vs liste de tâches (autrement dit to do list) :

On commence par établir l’un ou l’autre (au choix selon sa préférence) : on aurait tendance à s’en abstenir, à tort.

On se rappelle qu’un emploi du temps surchargé n’est pas tenable :
on reste réaliste ! Le soir, on checke et on met des petits  sur toutes les missions accomplies : oh, joie ! On célèbre ses petites victoires !

On garde aussi en mémoire que, comme dans la vie pro, la réalité ne se déroule pas toujours selon le planning défini : on ajuste son planning aux imprévus de toute sorte. Ce n’est pas un échec : c’est normal !

Enfin, si vraiment vous demeurez récalcitrant à toutes les initiatives incitatives, venez chez Dynamique Cadres !

Le coworking aussi pourrait se présenter comme la solution. Un concept né de la nécessité pour certains
professionnels de mutualiser des ressources matérielles (bureaux, internet…). Ces lieux dédiés ont par la suite évolué vers un autre type d’espaces de coworking  « catégorisés » par métiers (activités identiques ou affiliées), qui facilitent en outre la mutualisation du réseau, des idées, des bons plans, voire de projets complets. Sur ce modèle, il existe des sites permettant aux personnes en recherche de se réunir. Trouver ou créer le vôtre.

L’important c’est de toujours positiver ses actions. N’hésitez pas à ajuster votre planning en fonction de votre état émotionnel, à choisir un type de démarches en fonction de votre nature. Prenez confiance !

Le GAD 15

 

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *