Un mental de gagnant pour rester dans la course

Chercher un emploi c’est comme préparer un marathon.
On peut s’entraîner seul mais c’est plus efficace en équipe. Dynamique Cadres c’est le meilleur club ! On progresse, on améliore ses performances et on développe un mental de gagnant.

Nos sept suggestions pour franchir la ligne d’arrivée :

  1. Visualiser son objectif
    Il doit être clairement défini afin d’éviter de se disperser, le GAD nous y aide. En se projetant dans un poste, on active une représentation mentale. Comme le skieur qui, au calme, visualise sa course et anticipe la meilleure trajectoire avant la compétition.
  2. S’entraîner régulièrement
    Le secret, c’est la régularité : au moins une fois par semaine, même si l’on n’est pas en forme, on pratique en GAD. En groupe, on se conseille mutuellement sur les techniques, on peaufine son pitch, on échange et on gagne en énergie. On cale même ses rendez-vous pour ne pas manquer sa séance d’entraînement. Et quand l’entretien arrive, on est prêt pour la compétition !
  3. Se concentrer sur la cible
    Dans une course de rallye, le regard du pilote reste focalisé sur la route pour éviter les obstacles. Dans notre recherche d’emploi, restons concentrés sur la cible à atteindre et non sur les multiples péripéties qui ne manquent pas de se présenter (réponses négatives, rendez-vous annulés, aléas des transports…).
  4. Développer la confiance en soi
    C’est un facteur essentiel, gage de réussite. L’entraînement aide à renforcer son aisance ; au fil des réunions on devient meilleur, on améliore ses performances, son pitch. A la faveur des échanges en GAD, on se rend compte des erreurs commises.
    On salue les réussites des uns et des autres, on élabore de nouvelles stratégies, on peaufine son plan d’action …Mettre en lumière les progrès, les avancées positives, fêter les succès, même petits, contribuent à conforter l’assurance et la confiance.
  5. Apprendre
    Il se peut qu’au cours de la préparation, on s’aperçoive qu’il serait opportun de développer sa technique ou d’acquérir de nouvelles connaissances. Un bon échauffement évite les blessures, des foulées plus longues améliorent la performance.
    Le travail en GAD, l’analyse de nos actions, les focus, constituent des sources d’apprentissage. Les ateliers et les rencontres thématiques y contribuent également.
  6. Ne pas négliger le plaisir
    Le sport et les défis font sécréter adrénaline et endorphine, profitons-en !
    Notre expérience et les échanges en GAD nous ouvrent des perspectives insoupçonnées et nous aident à cerner nos réelles envies, quitte à envisager un changement de projet.
    Se projeter dans un poste nous stimule et génère un enthousiasme perceptible par nos interlocuteurs. Ayons envie pour donner envie !
  7. Rester motivé sur la durée
    Une recherche d’emploi peut être longue. Il est parfois difficile de rebondir en cas de déception et de conserver sa motivation sur le long terme. Comment arriver à traverser les périodes de doutes ? En restant dans l’action et en poursuivant l’entraînement. Grâce au soutien du groupe en continu et à l’exemple des camarades retournés à l’emploi, nous restons mobilisés.

La recherche d’emploi est une épreuve nécessitant un mental, une posture positive.

Cette attitude positive marquera la différence et convaincra le recruteur lorsqu’il sera face à deux candidats aux compétences équivalentes.

Ce mental de gagnant aide à garder un esprit combatif. Une volonté affermie sera perçue par nos interlocuteurs, en réseau, en recrutement, en poste.

Rappelons-nous, y croire c’est déjà réussir !

Le GAD 16

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *