Les enjeux du management à distance

Dans une économie en constante évolution et de plus en plus numérique et mondialisée, les organisations se complexifient et les équipes sont de plus en plus dispersées. Les pratiques de manage-ment ont ainsi considérablement évolué ces dernières années pour accompagner ces changements et prendre en compte la place croissante que représente le travail à distance, notamment avec le développement récent du télétravail (69% des cadres en 2019).

Le management à distance implique en effet l’utilisation d’outils qui peuvent générer une perte de qualité dans l’information transmise et rendre la coopération plus difficile à mettre en œuvre. Les moments de convivialité, fédérateurs d’équipe, sont plus difficiles à organiser. Enfin, dans une économie de plus en plus globale, les différences de langues, de cultures et de fuseaux horaires créent des contraintes supplémentaires. Dans ce contexte, quels sont les outils et les facteurs clés de succès permettant au manager de favoriser la dynamique de groupe et la performance ?

Dans le management à distance, le manager est éloigné physique-ment de ses collaborateurs, ce qui rend impossible tout suivi direct de leur travail.

Bien que la gestion d’une équipe à distance paraisse au premier abord plus complexe et délicate, les fondamentaux de management ne changent pas, mais le manager doit alors mettre en place d’autres formes de communication et d’animation des collaborateurs (rituels…).

Le développement d’internet, la mise en réseau de l’ensemble des systèmes mondiaux et la digitalisation de l’économie permettent aux managers, depuis plusieurs années déjà, de disposer d’outils permettant de gérer des équipes à distance en temps réel. Au-delà du réseau téléphonique et des systèmes de messagerie instantanée (Slack, WhatsApp), la visioconférence (Skype, Zoom, Microsoft Teams, Cisco Webex), les systèmes de partage de fichiers (Drop-box, Drive, MS Office 365) et d’accès aux réseaux d’entreprise à distance, les outils de gestion de projet (Jira, Trello) et les applications métiers via le Cloud sont autant d’outils accessibles à tous qui permettent aux managers d’interagir avec leurs équipes à distance.
La communication évolue et la relation devient donc plus ou moins intermédiée. Le principal enjeu du manager distant réside dans sa capacité à maintenir la cohésion, la motivation et la performance de ses collaborateurs, tout en étant à la fois absent et disponible.

Pour y parvenir, au-delà de la formation aux outils collaboratifs, qui est un pré-requis, la responsabilisation, l’autonomie et la confiance sont essentielles. Et, comme le montrent les différentes études ré-centes réalisées sur le sujet, cela passe avant tout par la communication. Pour permettre aux collaborateurs de rester productifs et motivés malgré la distance, plusieurs facteurs clés sont en effet mis en avant :
• Instaurer un climat de confiance en fixant des règles de fonctionnement, tout en veillant à ne pas sur-contrôler ses collaborateurs, ce qui génère un sentiment d’autonomie accru ;
• Définir des objectifs clairs en s’assurant que la compréhension du travail à réaliser est partagée, afin de permettre aux membres de son équipe de travailler en autonomie ;
• Être réactif et disponible, notamment si les collaborateurs ont des questions ou des difficultés à avancer, afin de maintenir leur implication ;
• Organiser régulièrement des rencontres et des feedbacks pour éviter que les collaborateurs ne se sentent isolés et leur permettre d’avoir un retour sur le travail accompli ;
• S’assurer que l’ensemble de l’équipe participe afin de garantir l’implication de chacun de ses membres ;
• Prendre soin et être à l’écoute de chaque collaborateur afin de veiller au bien-être et au moral de son équipe et notamment de s’assurer que l’équilibre entre sa vie personnelle et professionnelle est préservé.
Le management à distance demande donc de la disponibilité et une bonne utilisation des outils de communication, tout en maintenant un juste équilibre entre autonomie et contrôle.

Cette réflexion sur les bonnes pratiques du management à distance prend une nouvelle dimension dans le contexte de crise sanitaire que nous vivons actuellement. En période de confinement, la dis-tance est devenue la règle dans une grande majorité d’entreprises. Tous les salariés qui le peuvent expérimentent le télétravail et c’est l’utilisation des outils et des modes de management distants qui permet de garantir la continuité d’activité de nombreux services.

Dans ce contexte exceptionnel, les GADs aussi continuent de se réunir à distance et ce mode de fonctionnement peut être source d’inspiration dans nos groupes de travail, afin de nous permettre de rester actifs et motivés dans notre recherche d’emploi et d’atteindre nos objectifs individuels. En attendant de nous retrouver physique-ment très bientôt autour d’un café !

Le GAD 15

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *